Disours du Dies academicus

Lors du Dies academicus, Clémence Demay, co-présidente, et Olivier Rossi, co-président, ont prononcé un discours où est remis en question la prétendue cohérence de l’UNIL au vu des rapports compétitifs qu’elle induit entre les étudiant-e-s, contraire aux valeurs humanistes défendues par l’institution.

Discours_Dies_2014

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>