Contestations sociales au Chili : les étudiant-e-s s’engagent pour le droit à l’éducation

Depuis janvier 2011, le Chili est le théâtre de manifestations sociales. En cause, la dégradation des conditions de vie due à des hausses de prix, principalement.

Les étudiant-e-s, notamment, participent à cette contestation. Le déclencheur de la vague de révolte étudiante est une réalité malheureusement présente dans un nombre croissant de pays et qui touche également la Suisse : l’augmentation des taxes d’études. Cette augmentation creuse un peu plus le fossé entre les classes sociales ; ainsi, certaines familles doivent s’endetter pour offrir un accès aux études à un-e étudiant-e. De ce fait, certaines professions ne sont plus accessibles qu’aux classes aisées. Le mouvement étudiant milite notamment pour la gratuité des études, afin de rétablir les inégalités sociales et permettre à des personnes de toutes classes sociales d’accéder à toutes les professions. La FAE exprime sa solidarité envers les étudiant-e-s chililien-ne-s

Par ailleurs, une délégation chilienne sera présente ces prochains jours dans la région, notamment le 14 octobre à l’université de Genève.

MG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>