Agir contre la hausse des taxes d’études

Le doublement des taxes d’études annoncé par le Conseil des EPF le 6 décembre dernier s’inscrit dans un contexte plus large. Plusieurs autres hautes écoles suisses ont augmenté leurs taxes récemment. Si l’Université de Lausanne et le Canton de Vaud font exception en s’affichant comme clairement opposées à une hausse des taxes, les étudiant-e-s lausannois-es ont toutefois des raisons de se mobiliser.

Par solidarité avec les autres étudiant-e-s de Suisse, et parce que toute hausse chez nos voisin-e-s aura tôt ou tard un impact sur notre université, l’Assemblée des Délégué-e-s de la FAE du 12 décembre 2012 a réaffirmé son soutien aux actions de l’AGEPoly, du VSETH et des autres sections de l’UNES contre les augmentations de taxes d’études. Elle a aussi salué la création du MOCAT et du resACTe, et a mandaté le bureau pour soutenir leurs actions.

L’Assemblée des Délégué-e-s a par ailleurs formulé le souhait que sa Commission de Politique Universitaire se propose comme plateforme de consultation, de réflexion et de mobilisation pour les étudiant-e-s de l’UNIL souhaitant s’engager contre la hausse des taxes d’études en Suisse. Cette commission, avec l’aide du bureau, établira et proposera un moyen pour toutes les personnes intéressé-e-s d’exprimer leur avis et de coordonner leurs actions. Plus d’informations suivront cet hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>